ADRIEN WITTE : L’ÉTÉ INDIEN AVEC UN BRETON

 Providence accueille pour les deux prochains mois le chef d’origine bretonne Adrien Witte. Déjà en cuisine le soir depuis 1 semaine, il nous épate avec des menus différents chaque soir, au fil des pêches du jour et des trouvailles sur le marché. Un passionné, sans aucun doute, et plein de surprises. Venez découvrir sa cuisine, le soir du Mercredi au Dimanche, sur réservation ici.

D’où sors-tu Adrien ?

Je suis originaire de Bretagne, dans le Finistère sud. Un petit village pomme qui s’appelle Le Pouldu, en breton on pourrait traduire que je viens du trou noir (Le Pouldu) du bout dla terre (Finistère), ça fait pas forcément rêver comme ça mais Gauguin est quand même venu y passer quelques années à goûter l’alcool de pomme et peindre quelques tableau. Un endroit auquel j’ai toujours été attaché par son caractère authentique, rural, et amical. Il y fait bon vivre et on respire l’air pur. 

Comment es-tu devenu chef ? 

À 25 ans, j’étais assis dans ma chaise devant mon ordi dans un grand bureau, dans un bel immeuble, à Sydney, pas loin de l’opéra, à faire de la finance d’entreprise. Une situation qui peut paraître pas trop mal, je vivais dans un bel endroit, mais je m’ennuyais royalement au travail. Je me sentais aux antipodes de mes collègues, et je me suis dis que c’était impossible de m’imaginer faire ça encore 40 ans. J’ai donc pris une décision forte et pas évidente de tout plaquer pour faire ce que j’aimais, cuisiner. Retour en France car plus de visa en Australie, qui était conditionné par mon travail, et pour être honnête, à ce moment là, le trou noi du bout dla terre, je n’avais pas trop envie d’y rester… J’ai donc suivi une formation de cuisine intensive à Bayonne au Greta puis j’ai travaillé dans divers endroits à Hossegor, puis à Waxed en cuisine. C’est à ce moment que je vous ai également connu, je venais souvent avec mes amis étrangers manger à Providence et me disais que ça serait tellement chouette un jour de pouvoir être ici :)! Après 2 ans à hossegor j’ai décidé de quitter le littoral pour évoluer en cuisine. Je suis donc parti vers Paris, j’ai bossé au Dauphin, repere de Pirate avec le Chef Mathieu puis direction Copenhague où j’ai travaillé 1 an chez Manfreds, bar à vin nature du groupe Relae, puis Amass, connu pour son approche environnementale et zero déchet. Après 2 ans et demi à Copenhague, c’était le bon moment, avec le covid, de revenir en France et commencer quelque chose de nouveau, plus personnel. 

Un plat signature ?

De ne pas en avoir peut être :)! Être toujours à la recherche de quelque chose de nouveau, en suivant une certaine démarche peut être, mais j’aime bien ne jamais faire exactement la même chose, c’est un peu ennuyant je trouve. Sinon je serai rester en finance :)! 

Qu’est ce qui est important pour toi dans la cuisine ?

Prendre en compte tout ce qui est autre que la cuisine, se poser les bonnes questions sur le message que l’on essaye de transmettre. J’essaye de montrer aux gens que le potentiel d’un produit est souvent trop peu exploite, qu’on peut utiliser bien plus que ce que l’on fait sur un produit, et donc réduire nos déchets qui sont bien trop nombreux, surtout dans la restauration. Le plus important c’est aussi d’essayer de rendre les gens heureux, qu’ils passent un bon moment. Ça va paraître un peu con, mais quand j’ai démissionné de mon poste en finance, la seule chose que j’ai dis à ma boss, c’est que je voulais donner du sourire aux gens en leur faisant à manger, pas les stressés et les emmerdes par rapport aux écarts de chiffres. Du coup j’essaye de respecter ça, c’est pas toujours facile mais j’espère que les gens passent un bon moment quand je cuisine. 

Aux côtés d’Adrien, il y a Augustine, passionnée de vins naturels, qui vous accompagnera aussi pendant vos dîners chez nous.

Infos pratiques : Adrien Witte cuisine le soir du Mercredi au Dimanche. Services à 19h30 & 21h. Sur réservation ICI.