TAMIR NAHMIAS EN VACANCES CULINAIRES À PROVIDENCE

Du 30 octobre au 4 novembre, le chef israélien officiera le soir dans la cuisine de poche de Providence à Guéthary. Au programme, mille saveurs mêlant dattes, sésame et épices, pendant ces congés d’automne.

Avez-vous déjà entendu parler du fenouil grec ? Non ? C’est normal, cela n’existe pas. En discutant avec Tamir Nahmias, un novice en plante pourrait croire qu’il parle de fenouil grec, quand il évoque, en fait, le fenugrec. Originaires d’Afrique du Nord, les gousses des fruits du fenugrec auraient une odeur de caramel, un goût de céleri. « J’adore cette saveur et j’ai hâte de la faire découvrir à ceux qui viendront goûter ma cuisine. »

Le grand brun né à Haïfa, en Israël, proposera très certainement un plat aromatisé au fenugrec à la carte de Providence. Piments, mélanges d’épices fait maison avec une base de coriandre et de cumin, les plats seront aussi colorés qu’un parterre de feuilles d’automne. « Je ferai plusieurs tentatives autour de mes inspirations moyen-orientales. » En dessert, Tamir Nahmias pense à un parfait à la halva, c’est-à-dire de la nougatine de sésame, avec un coulis de fruit de la passion, ou encore à un mille-feuille aux dattes medjool. La douceur après le tourbillon d’épices.

Une première au Pays basque

À 35 ans, celui qui est diplômé de l’école Bocuse, à Lyon, est arrivé en France il y a onze ans. « Le meilleur endroit pour apprendre à cuisiner », d’après lui. Basé à Paris, Tamir Nahmias a travaillé pour de grandes adresses de la cuisine traditionnelle française, notamment pour l’Astrance, restaurant trois étoiles. Il a aussi été chef exécutif chez Frenchie, néo-bistrot du cuisinier à succès Grégory Marchand.

Avant d’arriver chez Fulgurances en 2016, « premier restaurant de France, voire du monde, à fonctionner sur le principe des résidences éphémères de chefs. » Il y rencontre Céline Pham qui lui parle de Providence et du Pays Basque. « Elle m’a dit que c’était le plus bel endroit du monde », confie celui qui n’y est encore jamais allé. En mai, Tamir Nahmias a déjà fait une résidence d’un mois au bord de la mer, à La Mercerie de Marseille. Le voyageur n’entend pas lâcher Paris pour autant : il ouvrira bientôt une épicerie-traiteur en plein centre de la capitale.

Du Mardi 30.10 au Dimanche 4.11.2018 : 6 soirs, 2 services par soir (19h30 & 21h30) UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION. Réservations possibles sur Facebook, Instagram ou par téléphone au 09 72 83 44 60 sur nos horaires d’ouverture (Mer-Dim 8h30/14h & 18h30/23h)

Alix Fourcade

Photo par Jérôme Galland.

 

Alix Fourcade