RENDEZ-VOUS DANS LA VOIE LACTÉE AVEC MANON BOULART ET BUVETTE

L’une peint des planètes colorées, l’autre compose des chansons en s’inspirant des sons nébuleux de David Bowie. À deux, Manon Boulart et Buvette forment un couple plus haut que les étoiles qui se produira en live avec « Le possible du monde », jeudi 3 août à Providence Guéthary.

C’est durant l’été que la galaxie nous dévoile ses plus beaux secrets, et cela, Manon Boulart l’a bien compris. La jeune artiste de 30 ans exposera une série de gouaches « sur les différentes manières de montrer le monde et l’univers », à partir du jeudi 3 août à Providence. Pour l’accompagner, le chanteur suisse Buvette proposera une performance live en solo le soir même, à ciel ouvert.

Diplômée des Beaux-Arts de Paris, Manon Boulart s’est spécialisée dans la peinture en se concentrant sur la thématique de la mythologie. « J’aime l’idée de pouvoir représenter la réalité transformée qui émane de ces légendes », explique la plasticienne née à Bayonne. Les œuvres classiques de Nicolas Poussin, ou encore les collages avant-gardistes de Robert Rauschenberg et les portraits intimistes d’Elizabeth Peyton sont autant d’inspirations touchantes dont elle use dans ses travaux. Avec « un style très figuratif, absolument abstrait, chaleureux, rassurant, et qui raconte une histoire », précise Buvette.

Sortir des galeries et des salles de concert pour toucher un nouveau public

À 31 ans, le chanteur suisse Buvette alias Cédric Streuli, qui trône à côté de la belle brune, a commencé la musique en faisant de la batterie. Pendant sept ans, il a travaillé en solo avec un synthétiseur et une boîte à rythmes, en s’inspirant de David Bowie des mélodies épurées de Daniel Johnston. Il a ensuite rejoint, en 2013, le label Pan European Recording et formé un groupe de quatre personnes. « J’utilise des méthodes de musique électro, mais je préfère dire que ma musique est pop. Je ratisse large avec des sonorités new wave, afrobeat et reggae », souligne l’artiste à la chevelure comparable à celle de sa douce. Cette dernière parle d’une impression « d’ouvrir un recueil de poésie » quand elle écoute les compositions de Buvette.

Le couple a choisi de venir se produire à Providence, car il s’agit d’un lieu hybride à l’image de leur démarche entre la peinture et la musique. Loin des salles de concert ou des galeries, Manon Boulart et Buvette entendent toucher à un nouveau public, dans un lieu cher à Manon puisqu’elle le fréquente depuis plusieurs années. La jeune peintre est aussi responsable de la communication du festival de musique et d’art contemporain Baleapop qui aura lieu du 23 au 27 août 2017 à Saint-Jean-de-Luz. Elle n’y exposera pas, mais Buvette y fera un DJ set le 27 août.

Alix Fourcade