Mana Sakatsume, sans culotte

Sans culotte ? L’expression est à prendre au premier degré, n’y voyez aucune référence à la Révolution Française. Car la jeune Japonaise de 29 ans ne s’encombre apparemment pas de textile, au vu du nom de sa marque, No Panties, littéralement sans-culotte donc. Pourtant, l’artiste ne se contentera pas d’exposer ses toiles, mais proposera aussi ses t-shirts, ses sweaters, et ses mugs personnalisés, lors de son « No Panties art show », ce soir à Providence.

L’autodidacte née à Tokyo explique avoir commencé la peinture grâce à sa mère, illustratrice. Inspirée par les pinups des années 40, les vieux films et les photos vintage, No Panties a choisi son nom en référence aux signes « No parking » dans les livres de photos américaines des années 80. Elle a ensuite élaboré son logo avec une sulfureuse pinup nue, qui pose sur une planche de surf sur l’affiche de l’exposition.

Romantic, Lazy, Joker, (Romantique, Flemmarde, Blagueuse), à chaque pinup son caractère écrit en gras sur ses vêtements. À côté de ses toiles, Mana exposera aussi ses collaborations en bois faites avec l’artiste japonais Yanagida Masami, « mon mentor », explique-t-elle. Amoureuse de la côte basque, « des couleurs et des maisons mignonnes », Mana confie qu’elle aimerait définitivement s’installer à Biarritz un jour.

Son instagram : @no__panties__

Photo credit : @sarahsegalla

Alix Fourcade