LA SIMPLICITÉ, C’EST LE COMBLE DU LUXE

Loin de Saint Barth et des Seychelles où il travaille habituellement, Florent Gay, aka Chillinmaster, a choisi de venir exposer ses photographies dans le fief de son enfance, à Guéthary. Ce jeune directeur de la création pour plusieurs marques de luxe présentera « Douceur salée » à partir du 1er juillet 2017 à Providence.

Bonjour Florent, pourriez-vous nous présenter votre « personnage » artistique, le « Chillinmaster » ?

Mes collègues m’ont donné ce surnom alors que je travaillais pour un hôtel aux Seychelles. Je devais m’occuper d’organiser des activités pour les personnalités qui y séjournaient et, comme je passais beaucoup de temps à les accompagner, les autres pensaient que je ne travaillais jamais. D’où ce surnom, « Chillinmaster », littéralement le maître de la détente, que j’utilise aujourd’hui professionnellement.

Depuis deux ans, je suis directeur de la création pour des marques de luxe et d’hôtellerie en freelance. Mon but, c’est de redonner une âme à des marques qui souffrent de leur aspect superficiel. J’utilise mon œil neuf pour les faire innover. C’est un processus qui demande beaucoup de temps, mais qui est très stimulant.

Dans vos photos, on retrouve à la fois des couleurs chaudes et des filtres plus « nordiques », une forme d’oxymore à l’image du titre de votre exposition « Douceur salée », est-ce votre caractéristique ?

J’ai choisi ce titre pour l’exposition, parce qu’il correspond à la dimension épurée de mon travail. La simplicité, c’est le comble du luxe, selon moi. Je prends toujours mes photos avec le même appareil, un Sony Alpha 7S et mes modèles ne posent jamais. Chacun de mes clichés représentent une tranche de vie. C’est spontané et intime, car je m’inspire de mes voyages et de mes proches principalement.

La plage de Parlementia, la Rhune, les planches de surf… On retrouve beaucoup de clichés pris au Pays Basque sur votre compte Instagram, quel est votre lien avec cette terre ? Et avec Guéthary en particulier ?

C’est mon fief depuis l’enfance. Après mes escapades à Saint Barth et aux Seychelles pour le boulot, c’est là où je retrouve ma famille et mes amis. Guéthary est mon village coup de cœur, ma petite bulle de confort. J’apprécie son authenticité et son ambiance, tout le monde se connaît ! C’est d’ailleurs pour cela que j’ai choisi d’exposer à Providence Guéthary, car c’est un lieu qui fait la part belle à la simplicité, ce qui est finalement assez rare à trouver.

Liens : http://chillinmaster.com + @chillinmaster

Alix Fourcade